09juil.

Le Col de la Schlucht fait peau neuve

| Vue(s) (157) |

En juin 2018, les travaux démarrent. Un an plus tard, le 9 juillet 2019, la réception officielle des travaux a eu lieu en présence de François Vannson, président du conseil départemental des Vosges et du président de la Région Grand-Est, Jean Rottner. Retour sur un chantier hors norme et la réalisation d’un projet attendu depuis de nombreuses années. 

Trait d’union entre les départements des Vosges et du Haut-Rhin, le col de la Schlucht, situé au cœur du Parc naturel régional des Ballons des Vosges, qui culmine à 1 139 m d’altitude, connaît une très forte fréquentation. Ce site est à la fois une porte d’entrée, un carrefour routier, un lieu de restauration, d’hébergement, de loisirs, un site de pratique d’activités de neige. Aménagé depuis la fin du XIXe siècle avec des édifices et des infrastructures dont certains sont encore visibles (chapelle, gare de tramway, brasserie notamment), le col de la Schlucht souffrait de l’absence de traitement qualitatif, d’une architecture disparate et d’une faiblesse de l’offre touristique.

Face à ce constat, les Départements des Vosges et du Haut-Rhin, soutenus par la Région Grand Est, l’Europe et l’État, ont initié ce grand projet de réaménagement du site.

REDONNER AU COL DE LA SCHLUCHT SON LUSTRE D’ANTAN

C’est le 23 juin 2018 que Brigitte Klinkert et François Vannson, présidents des Conseils départementaux du Haut-Rhin et des Vosges, ont lancé officiellement les travaux de réaménagement de ce site emblématique. Cet ambitieux projet de réaménagement s’inscrit dans la politique départementale Vosges Ambitions 2021 du Département des Vosges, dont l’un des objectifs est de renforcer l’attractivité du territoire. Le col de la Schlucht souffre depuis de longues années de l’absence d’un aménagement qualitatif, d’une architecture disparate et d’une faiblesse de l’offre touristique. La restructuration totale du site s’élève à plus de 7 M€HT, dont 3.917.725 € pour le Département des Vosges, 1 000 000 € pour le Département du Haut-Rhin, 887 100 € pour la Région Grand Est, 705 715 € pour l’Europe et 627 942 € pour l’Etat.

Pour le Haut-Rhin, les Vosges et la Région Grand Est, ce projet présente un intérêt majeur dans les domaines touristique, économique et environnemental et vise à améliorer l’accessibilité et la lisibilité du site, ainsi qu’à renforcer son attrait et de celui des vallées.

EN QUOI CONSISTE LE PROJET ?

Ce projet vise à maintenir et à relancer les activités économiques : hôtels-restaurants, brasserie, boutique de souvenirs, remontées mécaniques et également améliorer la qualité de l’offre en faveur du tourisme durable. Les travaux ont permis de réorganiser les infrastructures (route départementale…), de restructurer les espaces publics et de les intégrer dans le paysage. Ils sont aussi l’occasion de mieux faire connaître le site de la Schlucht. Pour ce faire, l’ancien hôtel du Tétras devient le pôle d’accueil principal du site et abritera notamment un centre d’interprétation. Il s’agit d’un équipement collectif destiné à l’accueil, à l’information et à la sensibilisation des publics (accueil permanent, expositions, sanitaires, etc). Le centre d’interprétation sera libre d’accès et pourra accueillir une soixantaine de personnes simultanément.

Seront également présents dans cet espace :  les  accompagnateurs  en  montagne,  l’ESF de la Schlucht, les offices de tourisme des Hautes Vosges et de la vallée de Munster, une boutique de souvenirs et de location de ski, une brasserie…

L’ancienne gare de Tramway sera réhabilitée afin d’accueillir les postes de gendarmerie et de secours du Service Départemental d’Incendie et de Secours.

L’INTERVENTION D’UN SPÉCIALISTE EN  GÉOLOGIE

Paul Royal est géologue et ingénieur conseil de renom (Réécoutez son interview). Il est surnommé le « sculpteur de talus ». Expert en géologie, il a développé sa propre méthode appelée « talus Royal® » qui permet d’obtenir une stabilité optimale des terrassements dans des sites rocheux tout en reconstruisant un paysage en parfaite harmonie avec l’environnement.

Le Département des Vosges, qui assure la maîtrise d’ouvrage de l’aménagement du col de la Schlucht, a fait appel au savoir-faire de Paul Royal qui est venu régulièrement sur place pour suivre cet important chantier et être au plus près des équipes de terrain.

Son rôle était de réussir à intégrer les nouvelles constructions dans le paysage. En effet, pour reconstruire un paysage, il faut comprendre la géologie des lieux. Et pour réussir l’intégration de nouveaux bâtiments d’un lieu donné, il faut anticiper et comprendre comment la nature aurait agi si elle avait utilisé la géologie de ce lieu. Cette méthode utilisée par Paul Royal, unique en France, permet à la végétation de se développer harmonieusement avec le nouveau site et ainsi assurer une meilleure intégration dans le paysage.

A voir aussi

"Mettey"- vous au vert !

"Mettey"- vous au vert !

Jusqu’à la fin du mois de décembre, le Camping du Mettey vous fait passer des nuits insolites, au n...

Rouler électrique : ça branche le Département

Rouler électrique : ça branche le Département

La collectivité départementale met à disposition de ses agents des voitures électriques dans le cadr...

La nouvelle feuille de route de la protection de l’enfance

La nouvelle feuille de route de la protection de l’enfance

Le département est le chef de file de la prévention et de la protection de l’enfance. Il est respon...

En avril, les Vosges seront l’épicentre du Ballet sur Glace

En avril, les Vosges seront l’épicentre du Ballet sur Glace

Du 26 au 28 avril, la Nation’s Cups et la Gold Cup auront lieu à Epinal ! Une compétition qui regro...

Eté 2018 : Les professionnels du tourisme ont le sourire

Eté 2018 : Les professionnels du tourisme ont le sourire

Des conditions météo exceptionnelles et l’organisation d’événements sportifs et culturels d’enver...

Musée départemental : une programmation pleine de nouveautés

Musée départemental : une programmation pleine de nouveautés

Pique-nique, cinéma en plein air, initiation aux danses du Second Empire font partie des « nouveauté...

Rechercher une actualité