Economie.Vosges.fr : Le site du développement économique dans les Vosges

 

Industrie du bois

Mise à jour : novembre 2015

Partagez


 

 

Téléchargez la fiche industrie du Bois

Téléchargez la plaquette Vosges : Le département du Bois !

Téléchargez la plaquette les Vosges : l'essence même du bois

Téléchargez la fiche : filière bois !

 

 

 

 Les Vosges : 1er département français en volume de bois produit !

 

Surnommé « La Wood Valley » par les experts, le territoire vosgien dispose de tous les atouts pour faire de l'industrie du bois (la filière bois vosgienne) une filière complète. De la matière originelle, la forêt, aux techniques de pointes les plus élaborées via les centres de recherches et développement.

 

Contrairement aux idées reçues, la forêt vosgienne ne cesse de croître. Elle est passée de 210 000 hectares en début du siècle dernier à 282 000 hectares aujourd’hui représentant un taux de boisement de 48%. Gérée durablement, la forêt vosgienne est diversifiée, hétérogène et naturelle. 

 

 Industrie du bois : maison tout en bois  Industrie du bois : Enstib  Industrie du bois : vue sur la forêt vosgienne

     

 Une ressource riche et diversifiée !

 

La forêt est répartie sur le Département pour plus de 60% de sa surface sur la zone de montagne et 30% sur la zone de plaine. Hétérogène, elle est constituée à 52% de feuillus et à 48% de résineux. Toutefois, il faut noter une concentration des espèces résineuses (pin, sapin, épicéa) à l’Est, dans la montagne vosgienne, et une concentration des essences feuillues (chêne, hêtre) à l’Ouest, dans la plaine. La forêt vosgienne est publique, environ 66%, dont 46% sont des forêts communales (19% au niveau national).Sur les 514 communes du département, 508 sont des communes forestières et 302 adhèrent à l’Association des communes forestières vosgiennes.

 

 Un développement et un essor socio-économique !

 

L'industrie du bois est déterminante pour l’économie du département des Vosges, représentant globalement le quart de l’activité industrielle du département.

 

Le département des Vosges concentre près de la moitié des emplois liés au bois en Lorraine. La proportion des emplois de la filière dans l'économie départementale y est de près de 7%, soit 10 343 emplois au total (salariés et non salariés), répartis dans plus de 1 000 entreprises tous secteurs confondus (en savoir plus) :

 

 Industrie du bois : détail d'une machine  Industrie du bois : vue extérieure d'une usine  Industrie du bois : détail dans une usine

 

 La 1ère transformation du bois :

 

Les scieries vosgiennes font de considérables efforts d’investissements pour s’agrandir, automatiser et moderniser leurs équipements. La structure Fibre Lorraine regroupe 10 scieurs qui vont alimenter ‘Lorraine Industrie Bois’ une plateforme de transformation des bois locaux via différentes étapes nécessaires et exigées par les constructeurs : séchage, rabotage, aboutage, contre-collage, classement mécanique. Ce projet structurant permet de maintenir la valeur ajoutée sur notre territoire.

 

 La 2nde transformation du bois :

 

On trouve également  les constructeurs bois (Ossabois, Chalets Poirot, Chalets Cuny, GICO, Socopa…), les charpentiers (Charpentes Houot, Haas-Weisrock…) et des menuisiers (Ex : Volets Thiébaut ...). Les maisons à ossatures bois connaissent un essor spectaculaire pour de multiples raisons (délai rapide, coût modéré, économie d’énergie et tendance pour le développement durable). Dans la construction vosgienne, la part du bois est passée de 5% à près de 25% entre 2000 et 2008.

Au niveau national, la croissance tend à être visible et intéresse des géants tels que Bouygues, Bénéteau, Dassault…

 


 

 L'industrie du bois dans les Vosges  :

 

 

 Industrie du bois c'est aussi la plus grande merranderie / tonnellerie d’Europe (Merrain International à Monthureux-sur-Saône) qui fait partie du groupe leader mondial en fabrication de tonneaux,

 

 Industrie du papier-carton avec l’une des premières papeteries françaises (Clairefontaine), le leader international de fabrication de papier journal (Norske Skog à Golbey), les panneautiers (Egger à Rambervillers), les emballages (DS Smith Packaging à Eloyes) et les palettes, fabrication de papiers spécifiques (Munksjö à Arches).

 

 Le secteur de l’ameublement, dans l’Ouest du département  emploie près de 2 100 personnes. Les majors sont WM88 Châtenois, Industries Nouvelles Mattaincourt (Ex-MVM Parisot). Pour ces spécialistes de meubles meublants, mobilier de cuisine et salle de bain, le marché évolue en fonction des grandes enseignes (Ikéa, But, Kingfisher).

 

 Les métiers d’art : Lutherie de Mirecourt, Sièges et mobilier très haut de gamme dans l’ouest Vosgien (Henryot et Cie. labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant, Ecchevaria, Laval, etc…) www.plab.org.

 

  Sous l’angle de la qualité environnementale, les secteurs ‘bois énergie’ et ‘bois isolant’ sont également en pleine croissance : producteurs de granulés bois ou buchettes compactées, installateurs de chaudières biomasses chez les particuliers mais aussi chez les industriels.
L’utilisation du matériau bois comme isolant est à nouveau au goût du jour et sous toutes les formes : construction de chalets en bois et de maisons à ossatures bois, maison basse consommation avec panneaux isolants bois et laine isolante.

 

 
 Industrie du bois : vue sur la forêt des vosges  Industrie du bois : travail dans une usine  Industrie du bois :extérieur usine

 

 

 Intelligence, formation, recherche et innovation :

 

Le Campus Fibres est un campus thématique intégré, unique en France ouvert en septembre 2005 à Epinal. Dans le domaine porteur et transversal qu’est celui des «Fibres», au sens générique du terme incluant les fibres naturelles (bois, papier, textile), végétales et synthétiques (fibres de carbone, de verre, etc), le Campus Fibres est un campus thématique fédérant la formation, la recherche et la valorisation. Basé sur l’expertise acquise de l’Université de Lorraine dans le domaine des matériaux fibreux, notamment le Bois, au travers de ses laboratoires de recherche et de son Ecole d’Ingénieur ENSTIB, le Campus Fibres a pour ambition d’être une référence nationale à visée internationale dans le domaine des fibres et d’impulser ainsi une nouvelle dynamique socio-économique sur le territoire national.

 

 Il a pour objectif de répondre aux besoins :
     d’accompagnement technologique, de transfert de compétence et de développement avec le CRITT BOIS,

     en R&D et nouvelles technologies avec les laboratoires : LERMABCETELOR,  CRAN, CNRSINRA
     en Ressources Humaines Qualifiées : le Département vient compléter l’offre de qualification en présentant un panel complet de formation allant du CAP à l’école d’ingénieurs.

 

 

 Le Pole de compétitivité fibres  :

 

Le Pôle Fibres forme un réseau de partenaires axé sur l’innovation et le développement des compétences, dans l’objectif de booster la compétitivité des entreprises. Son champ d’application est vaste : secteurs de l’habitat durable et la construction, des énergies et de l’environnement, de la santé, des transports, etc… Depuis sa création en 2005, le Pôle Fibres a permis la création de 7 entreprises et 80 projets ont été labellisés.

 

 Industrie du bois : détail du travail du bois  Industrie du bois : plateau de bois  Industrie du bois : détail plateau de bois
 

 

 La forêt vosgienne c'est aussi :

Un Pôle d'Excellence Rural (PER hêtre) visant à valoriser l'utilisation du hêtre dans la construction.

 

 Un terrain de jeux avec des activités de loisirs de pleine nature accessibles à tous comme la randonnée pédestre et équestre, VTT, raquettes, ski de fond, cueillette de champignons … ou d’autres réglementées comme les activités quads, motos «vertes» …

 


  

 Une source d'énergie d'avenir avec plus de 55 chaufferies bois, d’une puissance de 50 kW à 7 000 Kw, qui équipent les collectivités vosgiennes. Sont aussi chauffés : hôpital, collèges, écoles, université, mairies, salles des fêtes, bibliothèque multimédia, piscine, patinoire, gendarmerie, résidences sociales et maisons de retraite….. A titre d’exemple, 4 chaufferies bois existent ainsi sur la seule commune d’EPINAL. La plus puissante réalisée (7 MW) fournit la chaleur nécessaire à 2 500 logements, à l’hôpital, à l’université, aux écoles, et à la piscine. En cumul, les chaufferies bois des Vosges fournissent 31 000 kW. Cela représente une consommation de 26 000 tonnes de bois/an soit 8 500 tonnes équivalent pétrole (tep) substituées par an et une réduction des émissions nettes de CO2 d’environ 26 500 tonnes par an.

 

Une politique volontariste du département :

La gestion forestière avec la forêt départementale de Tignécourt et des aides au regroupement forestier des particuliers.

 Des collèges tout en bois !

 

Symboles de la politique de valorisation du bois voulue par le Conseil départemental des Vosges : les collèges. Ceux d’Epinal, Senones et Mirecourt sont équipés de chaufferie bois. Les deux derniers, ceux de Mirecourt et Senones sont régulièrement visités. Prouesses architecturales, tout en bois, ils répondent aux contraintes de la démarche Haute Qualité Environnementale : gestion efficace de l’énergie, de l’air, de l’acoustique et des ambiances intérieures.

 

 Le boom des bâtiments bois !

 

Plus de 100 projets en construction bois ont été soutenus par le Département. Certains ont reçu l’appellation HQE,  mais tous répondent à une philosophie basée sur le développement durable et l’utilisation du bois comme matériau de construction.

 

 Et le standard passif comme construction de référence !

 

Une nouvelle étape a été franchie par le Conseil départemental des Vosges dans sa politique dédiée au développement durable avec la construction du premier immeuble de bureaux administratifs totalement passif. Lauréat du prix PREBAT 2008, ce bâtiment ne consomme que 12,3 kWh/m2/an. Sur-isolé, l’ensemble est équipé d’un puit canadien permettant une ventilation naturelle.

 

 


 

 Consultez le témoignage de David CHARLES, PDG Les Créagenceurs ! 

Haut de page
Votre interlocuteur

Yasmina Joomun

Yasmina JOOMUN
Chargée de mission

Tel : 03 29 82 60 99

yjoomun@vosges.fr
Insee Trouver un parc d'activité, un bâtiment, des bureaux ... Contactez-nous !