Economie.Vosges.fr : Le site du développement économique dans les Vosges

 

La scabieuse colombaire ou Scabiosa columbaria : Plante vivace couvre sol

Mise à jour : août 2012

Partagez

La scabieuse Colombaire

La scabieuse Colombaire plante vivace

 

 

 

 

Définition :

 

La scabieuse colombaire (Scabiosa columbaria) de la famille des dipsacacées.

S’il est un mois attendu avec fébrilité par les apiculteurs, c’est bien le mois de mai avec ses fleurs qui volent au vent comme dit la chanson. Ces floraisons abondantes émaillent notamment les prairies naturelles et seront à l’origine des miels « mille fleurs ». Parmi cette grande diversité de plantes herbacées vivaces, la scabieuse colombaire occupe une place de choix dans les situations ensoleillées, bien drainées et plutôt sèches.

 

Etymologie :

 

Le nom générique scabieuse colombaire (Scabiosa columbaria) provient du latin scabies qui signifie galle, affection parasitaire que cette plante était censée guérir. Le nom spécifique fait référence à la couleur des fleurs que Linné, le célèbre botaniste suédois à l’origine de la nomenclature des êtres vivants, comparait à celle de la gorge des pigeons.

 

Description :

 

Plante herbacée vivace, la scabieuse colombaire atteignant 60 à 80 cm au moment de sa floraison. Les feuilles opposées sont d’autant plus découpées, voire laciniées, qu’elles sont situées en extrémité des tiges florales. Les fleurs bleu-lavande plus ou moins foncées, parfois blanches, sont réunies en sorte de capitules bombés d’où sortent les étamines légèrement rosées, le tout évoquant la pelote d’épingle de nos grands-mères. Ces fleurs à 5 lobes inégaux sont plus grosses en périphérie de l’inflorescence et sont munies d’un calice à 5 longues pointes noires qui persistent sur le fruit arrivé à maturité.

 

Conseil de plantation et entretien :

 

La scabieuse colombaire ou bonnet bleu craint les sols humides. Il est impératif de la planter dans des sols bien drainés exposés en plein soleil. Elle ne craint pas les sols calcaires qu’elle semble même rechercher. Pour le jardin d’ornement, on choisira de préférence des variétés naines au port plus compact ce qui évitera d’avoir à la tuteurer.
La suppression régulière des fleurs fanées permet à la plante de fleurir de mai jusqu’en août. Hormis ce détail, cette plante ne nécessite aucun soin particulier.

 

Genres voisins :

 

Deux autres plantes appartenant également à la famille des dipsacacées sont très voisines de la scabieuse colombaire ce qui entraîne souvent des confusions.
La plus proche est la knautie des champs (Knautia arvensis) facilement identifiable avec sa corolle à 4 lobes seulement. Ses feuilles, surtout celles de la base, sont nettement moins découpées et ses fruits ne possèdent pas de pointes noires. Elle préfère les situations plus fraiches.
L’autre est la succise des prés (Succisa pratensis) qui possède des caractères communs aux deux au-tres. Elle s’en distingue par sa corolle aux pétales réguliers, son capitule arrondi et surtout par sa date de floraison. Elle s’épanouit en août-septembre dans les prairies fraîches et plutôt acides.

 

Intérêt apicole :

 

Les dipsacacées en général et la scabieuse en particulier sont des plantes très mellifères largement vi-sitées par les abeilles et tous les insectes pollinisateurs. Cette famille est la nourriture exclusive d’une très élégante abeille solitaire, l’andrène de la scabieuse (Andrena hattorfiana) espèce qualifiée d’oli-golectique car inféodée à un nombre très restreint d’espèces.

 

La scabieuse colombaire en Images :

 

Fruit de la scabieuse colombaire

Le fruit de la scabieuse colombaire  est muni de longues pointes noires

 

Abeille sur une scabieuse colombaire

Les corolles à 5 lobes inégaux sont très visitées par les abeilles

 

Détail capitule bombé de scabieuse colombaire

Le capitule bombé d’où sortent des étamines roses évoque la pelote d’épingle de nos grands-mères 

 

knautie des champs

Butinant ici une knautie des champs, l’andrène de la scabieuse est une abeille solitaire inféodée à la famille des dipsacacées

 

 

Téléchargez la fiche La scabieuse colombaire !

Haut de page