Economie.Vosges.fr : Le site du développement économique dans les Vosges

 

Bourdaine : arbuste, plante, écorce ...

Mise à jour : juillet 2012

Partagez

 

 

La plante du mois : la bourdaine ou bois noir ou bois à poudre (Frangula dodonei = Frangula alnus = Rhamnus frangula) de la famille des Rhamnacées.

La bourdaine appartient au groupe des plantes mellifères ligneuses qui permettent parfois de récolter un miel de cru, spécifique mais rare.  

Biodiversité et insecte pollinisateur La bourdaine, étymologie : Le nom spécifique dodonei indique que cette plante est dédiée à Rembert Dodoens, médecin et botaniste flamand en référence à ses propriétés médicinales. alnus fait allusion à la ressemblance de ses feuilles avec celle de l’aulne ( Alnus glutinosa).

Ses noms vernaculaires français proviennent, d’une part de la couleur foncée de son écorce et, d’autre part de l’utilisation de son charbon de bois qui permettait de fabriquer une poudre noire à vitesse lente de déflagration.

 

Biodiversité et insecte pollinisateur Description de la bourdaine : La bourdaine est un arbuste vigoureux de 5 à 6 mètres de hauteur qui poussent spontanément dans les zones humides, voire marécageuses et plutôt acides. On la rencontre souvent dans les différents types de tourbières. Les rameaux sont dressés ou étalés sur la même plante. L’écorce des ces jeunes brindilles brun-pourpre est affectée de nombreuses lenticelles allongées et blanchâtres. Elle devient grise ou noire en vieillissant. L’intérieur reste souvent pourpre. Les feuilles alternes et caduques sont à face inférieure plutôt terne et à face supérieure plutôt luisante. La floraison dure plusieurs semaines et il n’est pas rare de trouver au même moment sur la plante, des petites fleurs verdâtres à l’aisselle des feuilles et des fruits en cours de formation. D’abord verts, puis rouges, ses fruits deviennent noirs à complète maturité. Toutes les parties de la plante sont toxiques et seule l’écorce strictement séchée ou chauffée est utilisée pour ses propriétés laxatives.

 

Biodiversité et insecte pollinisateur Utilisation et entretien : La bourdaine est un arbuste intéressant pour constituer des haies champêtres dans les zones humides. Si sa floraison n’est pas du tout spectaculaire, cette essence est néanmoins décorative par son bois et par ses feuilles vert-brillant qui prennent de belles teintes automnales. Elle ne nécessite aucun entretien particulier. Rabattue en cas de développement trop important, elle redémarre sans aucun problème.

 

 

 Miel de Bourdaine  Biodiversité et insecte pollinisateur Intérêt apicole : La bourdaine est indéniablement une plante mellifère de première importance. Les abeilles visitent activement ses petites fleurs blanc-verdâtre riches en nectar à partir duquel elles élaborent un miel brun roux très typé. C’est une spécialité de quelques rares régions françaises qui, outre sa saveur agréable, se caractérise aussi par son pH très élevé.

 

Biodiversité et insecte pollinisateur Intérêt écologique : La bourdaine est l’hôte de la chenille de nombreux papillons dont le citron (Gonepteryx rhamni) qui hiverne au stade adulte et que l’on rencontre dès le mois de mars dans les layons et les lisières des forêts humides.

Haut de page